7 mai, Port Cros

Après s’être régalés d’une succulente soupe de poisson chez notre ami Sébastien Le Ber, au cœur des vignes à Porquerolles, nous appareillons et faisons voile vers Port Cros, à 10 miles, un fort vent d’est dans le nez.

Jad-Zillia, la petite sœur de Loup qui est venue nous rejoindre pour quelques jours découvre les joies du mal de mer. Les filles sont heureuses d’avoir une copine et de partager leur « maison bateau », ça ne leur était jamais arrivé à ce jour et l’ambiance à bord est joyeuse et décontractée. Nous sommes en famille, Lena a regagné la terre après avoir passé un peu plus d’un mois avec nous. Plus d’école, en attendant notre nouvelle équipière institutrice, et les enfants sont aux anges.

Ce matin j’ai rendez-vous avec Sandrine Ruitton pour plonger dans la réserve nationale de Port Cros, nous allons recenser les corbs qui sont d’excellents indicateurs de la santé des océans. L’eau est à 15° et c’est quelque peu gelée, malgré la combinaison semi étanche, que je remonte à la surface, après une plongée d’une heure. L’eau est d’une clarté infinie et les fonds sont d’une rare beauté, recouverts de possedonia qui ondulent sensuellement, au gré du courant. Nous croisons 69 corbs et quelques mérous. « Quand le mérou va tout va » m’explique Caroline en souriant.

Comme ses collègues elle travaille au MIO, l’institut méditerranéen d’océanographie. Ils sont basés à Marseille et viennent plusieurs fois par an sur Port Cros inspecter l’état des fonds et la densité de poissons. Le constat est positif, depuis 1990 ce petit monde, et en particulier corbs et Mérous, sont revenus peupler les eaux de Port Cros, le recensement est à la hausse même si depuis 2010 il est stable.

Dans l’après-midi nous allons à la rencontre de Pierre Buffet dans son bucolique Manoir, bien caché, dans une petite vallée, au fond de la baie. C’est un des plus beaux endroits au monde, une petite oasis de charme sur cette île qui reste une des perles de la Méditerranée.

Nous regagnons le bord à la belle heure. Le mouillage est particulièrement rouleur et le vent souffle fort, nous sommes amarrés à la grosse bouée rouge de la marine nationale car les fonds recouverts d’algues (possedonia) sont de mauvaise tenue. La nuit tombée, Loup hisse la grand-voile. Le soleil s’assoupit doucement et la mer s’apaise. Demain nous ferons une courte escale à Saint Tropez avant de rejoindre Monaco où nous allons retrouver Mike Horn.

fa 20160507 01

Dans les vignes du domaine de Porquerolles

fa 20160507 01

Chez notre ami Sébastien, le maitre de Porquerolles!

fa 20160507 01

A port Cros, le paisible Manoir de Pierre Buffet

fa 20160507 01

Avec l’équipe de l’MIO

fa 20160507 01

Le charmant petit port de Port Cros

fa 20160507 06

Coucher de soleil sur les Îles d'Or

fa 20160507 06

Paysage bucolique à Port Cros

fa 20160507 06

Vue du Manoir, calme et sérénité

fa 20160507 09

Plongee avec les scientifiques de l’IMO. Recensement des corbs

 

fa 20160507 10

fa 20160507 10

fa 20160507 10

fa 20160507 10

fa 20160507 14