Dimanche 11 Juillet : Beautiful British Columbia : BBC

Journée passée à découvrir Victoria, la capitale de la British Columbia. C’est une très jolie ville d’environ 300 000 habitants. Nous grimpons sur une colline qui domine la ville. Le point de vue est remarquable, face à nous, les sommets enneigés des « Olympics Moutains », entre Seattle et la mer.

Le port, bien abrité, est en plein centre ville. A quai, une réplique du célèbre Blue Nose, « le Pacific Grace ». Entre la statue de James Cook et celle de la reine Victoria, le magnifique bâtiment de la maison du gouvernement (« Govermnent House »), sur son toit en forme de dôme, le bronze du capitaine Georges Vancouver semble voler dans les airs. Un peu plus loin sur le port, l’Emperess Hotel, superbe construction des années 1920. Au chantier, nous avons rencontré David, un canadien particulièrement chaleureux, qui nous guide à travers sa ville. Il travaille dans l’immobilier et vit sur son bateau, bien au chaud dans son garage flottant de la marina. Il aime sa ville plus que tout au monde et se réjouit de nous la faire visiter.

 

Un hydravion amerrît dans le port. Victoria, comme sa grande sœur Vancouver, est une ville modèle en matière de « Green Cities ». Elle s’est engagée par la signature d’une chartre écologique à garantir la neutralité carbone de ses opérations, d’ici 2012. C’est le concept anglo-saxon de « Carbon Neutral ». Il s’agit de calculer la quantité de CO2 émise par les transports et toute autre activité polluante, puis de contribuer financièrement à des actions censées contrebalancer ces émissions. L’argent versé est destiné à promouvoir l’utilisation d’énergie propre (planter des arbres, etc). Victoria est aussi la capitale du vélo au Canada, il y a des centaines de kilomètres de voies et de routes à vélo.

 


Government House à Victoria


On croise même des vélos « electrically assisted », d’ailleurs, c’est un canadien de Victoria qui est arrivé 4ème de la 3ème étape du Tour de France. Il faisait la une du journal local. Dans l’après-midi, David nous emmène visiter le Butchart’s Garden, à quelques kilomètres de Victoria. Ces somptueux jardins datent de 1904, et s’étendent sur 22 hectares. Leur histoire est jolie. Le baron Butchart, pionnier dans l’industrie du ciment au Canada, possédait une usine dans les environs. Ces jardins étaient d’anciennes carrières, desquelles le baron extrayait le « Lime Stone » (pierre à chaux) et l’argile, nécessaire à fabriquer le ciment. Sa femme Jeannine Butchart eut l’idée lumineuse de transformer ces carrières qui dévastaient le paysage en un merveilleux jardin. Les Butchart rapportaient toutes sortes de plantes rares et de fleurs exotiques de leurs voyages à travers le monde. Ils ont appelé leur propriété « Benvenuto ». Ce qui n’était à l’origine, qu’un passe temps pour la baronne, est devenu un emplacement historique national du Canada et un des plus beaux jardins au monde. C’est un bel exemple de réhabilitation réussie. Le lieu est délicieux. Nous marchons à travers  le jardin japonais et la roseraie. Mille parfums excitent nos sens en émois. Nous remercions David pour cette très belle journée et regagnons notre île. Philou bricole sur la fleur, il peint la quille pour gagner du temps. Demain, il aura de l’aide. Nous devrions reprendre la mer mercredi au plus tard.

 


Phoques devant la Marina

 

Texte rédigé par Géraldine Danon

Les 100 derniers billets du Carnet de bord