18 février : en route vers la Havane

 
750 milles parcourus en direction de la Havane depuis que nous sommes à Cuba, c’est la plus grande île des Caraïbes devant la Jamaïque et Haïti. Sa superficie équivaut à trois fois et demie la taille de la Belgique. L’île toute en longueur ressemble à un crocodile. D’ailleurs ce n’est pas juste une île puisqu’elle est entourée de nombreuses îles, dont l’île de la Juventud (où nous relâchions hier) et de nombreux cayos aux eaux turquoises. 
 
 
 
Plongée à Maria La Gorda
 

 
Plongée à Maria La Gorda
 
 
L’Île de la Juventud, Île de la Jeunesse est superbe avec ses immenses plages de sable blanc. Autrefois appelée Île des Pins, Castro fut emprisonné dans son pénitencier en 1953. Il y passa deux ans. Nous n’y passerons qu’une journée avant de poursuivre vers Maria La Gorda, spot de plongée réputé. 

 
 
Plongée à Maria La Gorda
 

 
Plongée à Maria La Gorda
 
 
L’eau est cristalline, la visibilité excellente et les fonds superbes. Nous descendons à 30 mètres sur le tombant. Peu de poissons, ou alors ils m’ont échappé car les autres plongeurs semblent avoir vu un requin et une raie. Je devais rêver… à la Havane sans doute, j’ai hâte d’y arriver. Cela fait bientôt trois mois que nous sommes en mer et le rythme est soutenu. Nous avons eu un gros choc en Haïti qui nous a tous marqué et depuis c’est vrai que nous n’avons pas soufflé, naviguant quasiment chaque nuit, au près la plupart du temps, cela laisse peu de place pour le sommeil. 

 
 
Plongée à Maria La Gorda
 

 
 
Maria la Gorda en dehors de la plongée n’a pas grand intérêt, il y a un hôtel qui ressemble plutôt à un camp soviétique doté d'un infâme restaurant. Nous dînons à bord mais les produits frais commencent à manquer et l’équipage en a marre des pates même si je me donne beaucoup de mal pour les agrémenter de sauces différentes à chaque repas. 

 
 
Plongée à Maria La Gorda
 

 
 
Nous n’arrivons pas à attraper de poissons et les pêcheurs sont inexistants dans le coin. Nous regrettons les petites langoustes toutes fraiches d’Haïti. Demain dans la journée nous serons à la Havane où nous passerons quelques jours et ce sera notre dernière escale pour clore l’expédition Grandes Antilles.