26 Juin : Vers la Nouvelle Ecosse

 

Derniers jours passés dans le Maine à visiter les jolis ports de Rockport et Camden  nichés dans de petits abers verdoyants. De très jolies embarcations au mouillage et des villages coquets, très british et très chics. Ces anciens ports de pêche ont été reconvertis pour la plaisance et je dois dire que je ne suis pas particulièrement sensible au charme du Maine ou en tout cas que nous avons hâte de filer vers des horizons plus sauvages, plus radicaux.

 

 

 
Avant de quitter le Maine, nous essayons nos combinaisons de survie pour affronter les mers hostiles
 
 

 
 

Il fait très chaud et l’eau à 13° est bien agréable pour se rafraîchir en attendant ce que nous sommes venus chercher, le froid des hautes latitudes. C’est dans cet état d’esprit que nous levons l’ancre en fin de journée après avoir fait un gros plein de provisions au supermarché de Rockland, particulièrement bien achalandé. 250 milles pour rejoindre Halifax en Nouvelle Ecosse où nous récupèrerons Nina qui doit faire une partie de l’aventure Groenland avec nous. 

 

 

 
Laura retrouve la lumière des hautes latitudes

 

 

 
Deux jours de traversées sur notre route pour la Nouvelle Ecosse

 

 

Nous sommes au portant la première partie de la nuit avec un vent de 15 nœuds qui refuse en court de nuit pour virer secteur Est modéré le matin et faiblir dans la journée. Grosse couverture nuageuse de stratocumulus avec de petites pluies sporadiques. 

 

 

 
Le soleil n’en finit plus de mourir

 

 

 

 

Nous sommes heureux de retrouver le rythme paisible des traversées, cuisine, parties de petits chevaux et lecture. Le froid s’est installé brutalement et la température extérieure a chuté de plus de 15°C, quant à l’eau, elle est passée à 7°C. Nous retrouvons déjà cette lumière du Grand Nord, chaude et irréelle. Ce soir le ciel s’enflamme et le soleil n’en finit plus de mourir.