Les Gambier, l'archipel du bout du monde

L’archipel des Gambier est le plus reculé de Polynésie française : il se trouve à 1 700 km de  Tahiti, soit 3 heures 40 de vol. Le profond lagon fait des Gambier un archipel majestueux.

 


Saphir, indigo, turquoise... les paysages des îles de Gambier sont riches en couleurs. Et pour cause, l'archipel, entouré d'une barrière corallienne de 90km, est composé de 14 petites îles montagneuses toutes différentes les unes des autres dont les trois plus importantes sont Aukena, Akamaru et Taravai. L’ile principale et chef-lieu, Mangareva, est la seule habitée de façon permanente, par 1 200 personnes.
Autour des Gambier, le lagon prend une forme de losange et offre des eaux relativement fraîches qui permettent la production de perles de qualité. La perliculture fait travailler 1 800 salariés répartis dans 129 exploitations de fermes perlières (dont 14 sociétés), alors que le tourisme y est peu développé, du fait de l'éloignement avec Tahiti et du prix du billet d'avion.

Pourtant, l'archipel possède un potentiel certain. Son climat, maritime tropical, offre des températures fraîches (12°C au mois de juillet) qui favorisent la végétation comme les cocotiers, les palmiers, les pandanus, le tiaré, l'arbre à pain, les pamplemoussiers ou encore les caféiers qui produisent une variété unique, parmi les plus succulents du monde. (voir l’article de Géraldine Danon du 31 aout 2010)

Son passé historique est également unique. Peuplées à partir du XVIIIe siècle, les îles des Gambier ont été repérées par le pirate anglais Edward Davis en 1687 puis par le britannique James Wilson, en mai 1797, qui la baptisa du nom de l'amiral Gambier qui soutenait la mission. Ce n'est qu'en 1826 que Frederick Beechey pose le pied sur l’île. En 1834, la Congrégation des Sacrés-Coeurs fondée à Poitiers lance la première mission catholique. L'explorateur français Jules Sébastien César Dumont d’Urville y accoste quatre ans plus tard. En 1844, les îles sont placées sous protectorat français, sans que celui-ci soit ratifié par le gouvernement français. Ce n'est qu'en 1881 que les îles sont officiellement annexées par la France.

Depuis, l'archipel des Gambier a su garder son charme et ses plages magnifiques.

 

Rédaction : NéoPlanète

 

Les 100 derniers billets du Carnet de bord