Vendredi 18 juin : Petersburgh

Nous arrivons au port de Petersburgh sur l’île de Mitkof, réputé pour être l’un des plus jolis villages de l’Alaska du Sud Est. Trois milles âmes y vivent, essentiellement de la pêche. L’île de Mitkof  abrite une importante colonie de loups. On y trouve aussi, des ours noirs, des phoques, des loutres de mer, des baleines à bosse mais aussi des chèvres et des cygnes.


En pénétrant dans le très joli port, un groupe de Lion de Mer devise bruyamment sur une bouée de chenal tandis qu’un ravissant petit caboteur croise notre sillage et qu’un hydravion se pose à coté de nous.

 


20h00 : Après une petite promenade dans le village effectivement bien sympathique, nous reprenons la mer. Notre prochaine escale, Prince Ruppert au Canada. Ce soir la lumière est dorée, elle ensorcelle les forêts de sapins. On pourrait  croire que nous naviguons sur une rivière, la même douceur. Nous sommes pourtant bel et bien en mer. Quelques cabanes sur pilotis, le long du rivage, isolées, cachées au fond  des bois. De belle maisons, aussi, tout en bois, avec leur ponton.  Des petites barques de pêcheur. Cinq ou six aigles à tête blanche sur une bouée de chenal. Les femelles peuvent atteindre jusqu’à 2,60 mètres d’envergure. Nous marchons à 7 noeuds avec un courant favorable. Loup joue à l’indien sur le pont. C’est la belle heure. Le coin est magnifique. Je filme. Ce soir au menu Sockeye salmon. Ce saumon passe quatre ans en mer avant de repartir pondre en rivière…

 

 

Texte rédigé par Géraldine Danon

 

nutriset 250

Les 100 derniers billets du Carnet de bord