carnet de route de geraldine danon

   Le carnet de bord de Géraldine

Suivez au jour le jour les expéditions de Fleur Australe

Les îles Kouriles, Russie

Nous quittons Kushiro à la nuit tombée après avoir dégusté un dernier sushi, tradition oblige…

Deux mois passés à sillonner le long des côtes du Japon, des eaux chaudes du sud et de ses raies Manta, aux eaux glacées de l’île d’Hokkaido et de ses volcans dans le nord. Voyage extraordinaire chez un peuple aux traditions séculaires, un peuple pour qui le respect des règles est essentiel, un peuple d’une gentillesse incroyable, bien loin de nous latins extravagants, mais ici les codes sont différents, et nous n’avons fait qu’effleurer un monde attachant et un pays de toute beauté, avec ses coraux, ses cerisiers, ses montagnes et ses volcans.

Lire la suite

21 Mars : Fleur Australe en réparation

Notre navire a besoin de réparation. Voilà dix ans que nous sillonnons la planète et nous avons parcouru plus de 90 000 milles nautiques. Une sacrée distance d’un pôle à l’autre en passant par les tropiques. Fleur Australe a résisté aux tempêtes, aux échouages et autres petits bobos. Nous n’avions jamais été arrêtés par des problèmes techniques et nous avons toujours pu effectuer le programme prévu ce qui est un exploit digne d’un bon bateau bien né et bien préparé. 

Lire la suite

11 Mars, Fleur Australe au pied du Mont Fuji.

En France nous avons la Tour Eiffel et le camembert. Au Japon ils ont le Mont Fuji et les cerisiers. Nous ne pouvions manquer le rendez-vous avec le Mont Fuji, mais il est comme une chimère, et beaucoup sont venus au Japon pour le voir et sont repartis sans l’avoir vu où aperçu. Les nuages qui le recouvrent, le gardent secrètement une bonne partie de l’année.

Lire la suite

27 février, Vers OSAKA

La mer de Seto regroupe des centaines d’îles, c’est un véritable fourmillement de bateaux en tous genres qui sillonnent les chenaux. Nous embouquons d’étroits goulets où le courant extrêmement puissant peut atteindre 10 nœuds. Nous sommes en période de vive eau, le coefficient de la marée est de 116, c’est dire que nous allons subir pleinement sa force. Le capitaine n’a pas la carte des courants, il lui faut composer avec son sens marin pour ruser dans ce labyrinthe. La région est très active avec de nombreuses industries sur la côte et dans les îles, le trafic est important.

Lire la suite

20 février, Naoshima l’île sacrée

L’île de Naoshima est un véritable musée à ciel ouvert, elle fait partie d’une des trois îles investies par la Fondation Fukutake. Ce milliardaire excentrique a décidé d’embellir ces lieux par l’art. L’île a subi un essor incroyable grâce à Soichiro Fututake, le président de la société Benesse, qui a eu le projet ambitieux, dans les années 1980, d'en faire une capitale de l'Art contemporain et au célèbre architecte Tadao Ando qui a créé plusieurs musées et un projet de réhabilitation de maisons traditionnelles datant du 19e siècle, tranformées en galeries d’art contemporain "Art House Project".

Lire la suite

17 février, Tsurumi et Miyajima

Nous grimpons en haut du mont Tsurumi à 1375 mètres d’altitude. Arrivés au sommet le paysage est recouvert de givre, « on se croirait au pays imaginaire de la fée Clochette ! » lance Marion abasourdie par tant de grâce. Les arbres recouverts de blanc comme de la fine dentelle s’élancent dans un ciel d’un bleu profond qu’aucun nuage ne vient troubler.

Lire la suite

11 février, de Yakushima à Kagoshima

Après deux jours de navigation au près par grosse mer, occupés à remonter laborieusement contre cette mousson de Nord-Est, nous faisons une halte paradisiaque à Yakushima. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993, l’île possède un volcan qui culmine à près de 2000 mètres. Nous relâchons dans le port d’Anbo, à l’embouchure de la petite rivière qui descend de la montagne, nous sommes entourés par des sommets vertigineux, ces massifs verdoyants (plus de 2000 mètres) qui se jettent dans la mer nous éblouissent. Les enfants sont heureux de se reposer un peu car les traversées sont épuisantes même si leur professeur ayant l'estomac un peu sensible ne quitte pas sa bannette quand la mer est grosse.

Lire la suite

D’îles en îles, 6 février

Fleur Australe remonte le long d'un chapelet d’îles japonaises. Prochaine escale, Okinawa, connue pour ses bases américaines. Elle ne nous enchante pas vraiment car elle est trop peuplée. C’est d’ailleurs un avant goût de ce qui nous attend à Osaka et à Tokyo. Le métro est aérien et les autoroutes sillonnent l’île. Nous devons nous y arrêter pour les papiers et obtenir l’autorisation de faire escale dans les prochains ports du Japon. Les bateaux comme Fleur Australe sont rares dans les eaux japonaises et les autorités se montrent complaisantes et accueillantes.

Lire la suite

nutriset 250

Les 100 derniers billets du Carnet de bord