17 décembre : Les Îles Vierges

 
Nous appareillons à la nuit tombée et sous une pluie torrentielle. Il faut être vigilants, il y’a de nombreux cailloux à fleur d’eau. Nous évitons de justesse le Petit Saint, celui là même que l’équipage de Pen Duick 6 et son capitaine Eric Tabarly s’était « payé » en 1977. Philou se rappelle : "Tabarly nous avait gratifié d’un « ca passe ou ca casse », c’était une de ses devises préférées et là et bien ça avait cassé." Une première arrivée à St Barth c’est forcément légendaire, ca ne s’oublie pas.
 
 
 
 
Au coucher du soliel, un bateau de pirates
 
 
Navigation nocturne, de nombreux grains sonores, vent faible. Les étoiles tardent à se dévoiler mais finissent par nous accompagner, Orion, Arcturus, brillent timidement.
 
 
 
Belle pêche !
 
 
Nous approchons au petit matin de la passe d’Anegada, notre première escale aux Îles Vierges. Cet archipel que Christophe Colomb découvrit en 1493 fit son ravissement et lui inspira un seul nom de baptême pour l’ensemble des îles, « les onze mille vierges » se souvenant ainsi des onze mille compagnes de Sainte Ursule assassinées au Ve siècle par les Huns. Les Vierges sont des îles anglaises ou américaines. Au delà de leur appartenance à un même archipel les deux parties des vierges, ont un statut politique différent et présentent des particularités spécifiques à chacune d’elles, même si la fréquentation touristique reste essentiellement américaine.
 
 
 
 
Loup à la manœuvre
 
 
Nous jetons l’ancre devant la barrière de corail pour aller observer les fonds sous marins. Anegada est une île plate insérée dans une immense barrière de corail. Cet univers aquatique a déterminé depuis longtemps l’activité de pêche des habitants. Leurs ancêtres passent pour avoir été des pirates puis des détrousseurs d’épaves qui jalonnent ce superbe banc corallien. En ce qui nous concerne nous nous contentons de pécher trois langoustes et regagnons le bord, dîner en poche. Après midi studieuse, bricolage, derushage, école et marche sur la sublime plage de sable blanc. L’équipage prends ses marques.
 
Ce soir nous filerons vers Virgin Gorda avant de poursuivre vers Puerto Rico.
 

 

Les 100 derniers billets du Carnet de bord