20 décembre : St. John

 
Nous passons la nuit dans la belle baie de Tortola afin que Marie puisse prendre le Ferry en direction de St. John pour faire son entrée en territoire Américain. Nous avons un visa Américain valide mais ce n’est pas son cas, elle n’a donc pas le droit d’entrer en voilier. Nous la retrouvons dans la jolie Cruz Bay, son passeport tamponné, elle a maintenant le droit de faire son entrée à Puerto Rico. Loup hisse le pavillon Américain.
 
 
 
Nous sommes dans les Îles Vierges américaines.
Pavillon américain obligatoire !
  
 
 
Partout des odeurs de rhum et l'ombre d'un pirate !
 
 
En 1954 Rockefeller acheta St. John et en fit don à l’état américain pour y créer un parc national. Rockefeller a aussi profité de l’occasion pour implanter à Caneel Bay un hôtel de grand luxe. St. John est peu peuplé mais de grandes vedettes de transport débarquent chaque jour d’importants contingents de touristes avides d’admirer ce petit paradis tropical. 
 
 
 
St John, rien ne vaut une bonne noix de coco
 
 
 
St John est au 3/4 une réserve naturelle,
chacun connait l'importance de sauvegarder la mer
 
 
Je passe mon après midi à explorer les fonds sous marins particulièrement bien protégés. 
 
Vers 17h00 nous appareillons en direction de Puerto Rico, la lumière décline doucement et dessine les reliefs telles des ombres chinoises. 
 
 
 
A St. John le batiment de la réserve naturelle

 

Les 100 derniers billets du Carnet de bord