Samedi 14 juin : Derniers jours à Rio

Journée de détente à régler les derniers détails techniques, dérushage, caméra, et un petit tour sur la plage d’Ipanéma pour piquer une tête dans les gros rouleaux.

 

 

 

 

 

 

Marion a attrapé la varicelle. Beti nous a encore fait une frayeur, elle s’est échappée du bateau, à quai au yacht club et nous ne nous en sommes aperçu qu’au petit matin, trop absorbés à monter des images pour Eurosport et autres futiles occupations. Alors qu’une fois de plus nous la croyions perdue, nous avons eu de la chance. Une petite fille l’avait retrouvée et hébergée dans sa gentille famille pour la nuit. La pauvre chienne a quitté un bon lit douillet au sein d’une famille « normale » pour se retrouver de nouveau chahutée sur Fleur Australe ou consignée à bord. Mais l’essentiel n’est il pas d’être au près des siens ?

 

 

 

 

 

 

Fleur Australe est en pleine forme, les petits problèmes électriques semblent être réglés et elle frétille à l’idée de reprendre la mer. Georges, qui avait fait le passage du Nord Ouest avec nous, est arrivé hier, il sera avec nous jusqu’au Antilles. Demain nous avons prévu de rester à Rio pour que Loup puisse voir le match de la France et nous appareillerons dans la soirée. 

 

 

 

 

 

Les 100 derniers billets du Carnet de bord